L'historique



Les dates importantes :

1936        1945        1953        1959        1965        1974        1980        1985        1987        1990         1996/2006


              Chers amis, voici conté dans ses grandes lignes l'histoire du Basket ustéiste. Un long périple pendant lequel le Basket a connu un développement spectaculaire pour devenir un sport de masse ouvrant ses portes aux jeunes de 6 ans, aux anciens de 60 ans, un sport qui a permis au sport féminin de voir le jour.

Ce sport est venu des Etats Unis et fut inventé par James NAISMITH en 1891, il fut connu en France pendant la guerre 14-18 avec la venue des soldats américains.
Après quelques débuts difficiles il s'implantat en France pour arriver sur les rives d'Equeurdreville en 1936. Là, débute la grande histoire du Basket ustéiste.



1936 : Une grande année riche en évènements historiques, et c'est dans ce contexte qu'une bande de copains forme la première équipe de basket, ils avaient pour noms : Lévèque, Mouchel, Hervieu, Jourdan, Lepoittevin, Lovet, Mauger, Troncher et un jeune de 14 ans nommé Lepelletier Jean.

La guerre de 39-45 interrompt toutes les activités sportives.

 

1945 : Le flambeau est repris par quelques anciens et quelques nouveaux ce qui nous donne l'équipe suivante : Lepoittevin, Lepelletier J, Lepelletier A, Foucault , Philippe, Esvan, Guillot, Guitton. Parallèlement à cette formation d'après guerre, une équipe féminine était constituée pour la première fois à l'U.S.T., ces pionnières avaient pour noms : Mlles Leroy, David, Lavachef, Guérard, Guégaden. Le basket était relancé, il ne s'arrêtra plus de progresser, un comité fut formé avec président, secrétaire, trésorier, un bureau bien structuré commença à travailler en profondeur comprenant trés vite que la jeunesse aimerait ce sport où la tête, les bras et les jambes ne font qu'un, un sport d'intellectuels diront certains, l'avenir nous démontrera que dans le jeu de basket tout le monde peut s'exprimer dans la joie de le pratiquer:

A l'instar des clubs, le comité départemental retrouve ses structures ainsi que le comité de région.

 

1953 : Chaque décennie nous apporta un lot de satisfactions et de souvenirs, les années 45-60 furent les années clef de l'évolution du basket ustéiste grâce à une génération de joueurs qui en firent un sacerdoce donnant à l'U.S.T. une place confortable sur le plan régional; concrétisant leur valeur par une montée en division fédérale en 1962. Nous ne les avons pas oubliés pour preuve :

1953 : Lepelletier J., Pesnel C. Billard, Mauger, Rouxel, Quenault.
1954 :
Lepelletier J., Rouxel, Véron J., Pesnel, Doucet, Pottier, Crétey, Franques.
1954-1963
: Rouxel, Véron, Lehoux, Venturini, Hautot, Franques, Lefranc, Leroy.

L'équipe féminine change aussi de visage, les jeunes arrivent, nous retrouvons Mlle Leroy, devenue Mme Lepelletier, J.Orange, A-Pacarin, M. Lemen, C. Gady, C. Vautier, Capelain, P. Alain.

Il est bien évident que des dizaines de jeunes commencent à former nos équipes minimes, cadets, juniors, mais nous ne pouvons les citer tous.



1959 : Notons l'inauguration du gymnase Léon Jouhaux en 1959, cela mettait fin à un Basket de plein air et donnait naissance au Basket de salle. Une amélioration considérable qui allait transcender le basket. Fini les entraînements rugueux, fini aussi le tonneau d'eau froide mis à notre disposition dans la fameuse rotonde, fini les ballons gluants et les rampes d'éclairage décrivant des ombres chinoises, oui une ère nouvelle était née, les jeunes n'en connaîtrons que ce que les vieux routiers leur raconteront pour leur éviter de gémir dans les moments difficiles.

Qu'elle était l'ambiance dans cette période encore un peu pertubée par les effets de la guerre , disons qu'elle était bonne au sein de notre club, mais de fortes rivalités existaient avec les clubs voisins, tout d'abord avec l'A.S.C.. Souvenez-vous des fameux derby à la salle des fêtes de Cherbourg, ensuite avec Gazélec, puis les Cheminots de Cherbourg ; tous des grands clubs avec de belles équipes où la rage de vaincre entraînait les supporters dans un chauvinisme à la limite du tolérable. C'était aussi l'après guerre, les joueurs n'avaient pas d'autres passions que le sport, ceci explique peut-être cela. Les couleurs du club représentaient aussi quelque chose qui venait de loin, de trés loin mais de profond.

Je ne voudrais pas clore cette période sans avoir une pensée pour tous les militaires venus à Cherbourg faire leur service et qui ont joué sous nos couleurs nous apportant un sérieux coup de main, ils nous laisseront le souvenir de garçons d'une correction exemplaire.

 

1965 : Le temps passe, nous voici maintenant en 1965-1970, beaucoup d'anciens ont arrêté et nous retrouvons une autre formation (avec Hautot, Venturini, Lefranc, Leroy, Pasco, Guitton, Rouxel, Lehoux). Cette équipe fait ce qu'elle peut mais descendra en Promotion d'Excellence.

Devant cette situation le comité de basket décide de lancer dans le grand bain l'équipe juniors renforcée de quelques anciens et en 69-70 nous remontons en Excellence Régionale. 


1974 : Cette génération de joueurs nous apporta beaucoup de satisfactions réussissant l'exploit de monter en Nationale 4 et en s'y maintenant deux ans de suite c'était en 74-75 et 75-76 Pour la plupart, ces joueurs avaient été formés au club, le talent de certains les classait dans l'élite régionale.
Cette liste vous rappelera de bons souvenirs, car c'était hier : Y. Ledésert, S. Ledésert, D. Ledésert, M. Eustache, G; Langevin , P. Verhaegue, L. Etasse, L. Véron et P. Lepingard.
Bravo et Merci. Toujours dans les années 70-80, notre équipe féminine très brillante joue le haut de tableau, elle était composée des joueuses suivantes : P. Jézéquel, A. Jézéquel, B. Rose, M.Y. Rose, G. Quéré, M. Castel, Duncombe.

Hélas les études, la vie en un mot, désintègra très vite ce que l'on avait mis des années à construire. Quoi qu'il en soit ces jeunes filles auront marqué d'une pierre indélébile le sport féminin à l'U.S.T.


Dans les années 70 nous créons la première école de Basket sous l'impulsion de René Rouxel secondé par J. Véron et d'autres. Cette initiative resterat le fleuron de notre section et sera la base d'une évolution technique indispensable à la pratique du basket moderne.

 

42 ans plus tard notre école de Basket est toujours là et elle fut à l'origine d'une centaine de titres de champions de la Manche et d'une demi douzaine de titres régionaux.

 

1980 : 80-96 une période très riche en événements de toutes sortes, anciens joueurs des années 50-60 qui voyaient maintenant leurs enfants jouer dans l'équipe fanion. Le temps avait passé, tous ceux qui avaient œuvré pour la section de basket voyaient ce petit miracle s'accomplir, oui ils étaient bien là : les L.Véron, S. Véron, O. Véron, F. Pasco, L. Pasco, N. Lefèvre, C. Lefèvre, T. Bastian, L. Frigout, L. Lebas, F. Lefèvre.

 

1985 : Deux grands évènements voyaient le jour.

1/ L'inauguration du complexe Jean Jaurès,véritable palais des sports mis à la disposition des scolaires et des clubs. Merci Equeurdreville de cette bouffée d'oxygène donnée aux sportifs de la cité.

2/ L'organisation de France - Grèce, qualificatif pour les championnats du monde, 4000 personnes assistèrent à ce sommet du Basket où notre équipe nationale s'inclina après 3 prolongations.

 

1987 : Ce nouveau cru devait se révéler excellent et bientôt des années pleines de victoires tant en championnat qu'en coupe euphorisaient la section toute entière, pour en 87-88 monter en national 4. Cette expérience ne fut pas une réussite puisque nous redescendions l'année suivante. Sans nous décourager nous remontions en 89-90 où malgré une très bonne saison nous fûmes contraints à la descente, battus au panier-vérage avec 3 autres équipes.

Mais que de belle pages furent écrites sur cette période, où la campagne des montées fut orchestrée par tout un club, des plus petits bariolés aux plus vieux aux visages épanouis... où le gymnase L. Jouhaux appelé temple du Basket vibrait des vivas des spectateurs au son des casseroles et crécelles.

Merci les enfants vous avez bien donné, nous sommes payés de nos efforts.

 

1990: Pendant cette période nos demoiselles avec des compositions d'équipes souvent renouvelées représentent nos couleurs en promotion d'excellence pour enfin remonter en 1990 en Excellence Régionale. Ce plaisir fut de courte durée car plusieurs de nos meilleures joueuses nous quittèrent pour l'A.S. Cherbourt. Cela est aussi un signe des temps, pas toujours dans le bon sens, l'esprit de club cher à notre idéal est quelque peu malmené, l'esprit d'équipe est bafoué, l'ambition de certaines joueuses met notre équipe en difficulté, mais nous faisons front et avec celles qui nous sont restées fidèles, nous continuons notre route, en voici quelques unes à qui nous dions merci : Mlles I. Maurice, O. Laloe, S. Yvetot, V. et N. Lemarquand, A Huard,V. Bréard, C. Chaterain, C. Louchard, N. Lecoq, I. Bernard, M. Castel, C. Sauvey, R Lévêque, L. Tollemer et beaucoup d'autres que j'oublie certainement, qu'elles veuillent bien m'en excuser.

Après queques années en championnat départemental, nous remontons en 1996 en Promotion d'Excellence. Merci jolies demoiselles d'avoir sauvé tant d'années d'efforts.

Notons aussi pendant ces années 80-90 le titre de Normandie-Maine remporté par notre équipe benjamines et le même titre remporté par notre équipe cadets en 1993.

Nous sommes fiers également d'avoir formé un joueur David FRIGOUT qui évolue au plus haut niveau et a joué à EVREUX LIMOGES et VILLEURBANNE. Notons également nos 7 participations aux finales nationales du jeune basketteur et basketteuses avec une place de vice-championne de France pour Claire LOUCHARD.

 

1996-2006: La dernière décennie
Notre équipe 1ère masculine pendant cette période va toujours être en haut du tableau régional, souvent à la deuxième place notre équipe va décrocher son billet pour la Nationale 3 sur la saison 2001/2002 et se maintiendra 2 saisons à ce niveau. Les Croisy, Hervé, Pasco F et Bastian ont fait du bon travail pendant cette période sur le coaching des équipes séniors. L'équipe de la montée en N3 était composée de : Lecoutour, Leclerc, Pasco L, Pasco F, Lepingard C, Pupin, Montagne, Nicolle, Fossey.

Chez les féminines, le bon travail effectué chez les jeunes va payer et la génération des Véron, Briand, Drouet... Championne de Basse Normandie Cadettes en 2001/2002 va permettre à notre équipe 1ère féminine de remonter au niveau Pré-National en 2003. Sur la saison 2005/2006 notre équipe se classe à la 4ème place de la Pré-Nat et nous retrouvons enfin une équipe compétitive nous rappelant à nos bonnes années d'antan. Voici la composition de l'équipe actuelle : Coaching : O VERON, Hansen, Drouet, Briand, Véron L, Dumont, Defay S, Defay K, Pério, LODS.

Cette décennie verra la création de Championnats Régionaux au niveau des jeunes de benjamins à cadets. Ce changement va bouleverser complètement les habitudes et voire une baisse considérable du niveau du championnat départemental au profit d'un championnat régional. L'accession à ces championnats régionaux engendre des contraintes supplémentaire à notre club et complique beaucoup la gestion de nos entraîneurs bénévoles qui doivent se barder de diplômes pour encadrer nos jeunes. Néanmoins nous assistons avec ces nouveaux championnats à des rencontres de plus haut niveau et nos jeunes progressent plus vite.

Nos équipes de jeunes dans cette nouvelle organisation de championnats régionaux vont remporter de nombreux titres :

1997 Les Benjamines - 1998 Les Cadets - 2000 et 2001 Les Cadettes - 2004 et 2006 Minimes Filles.

L'EQUIPE DE FRANCE CADETTES EN STAGE A HEIDELBERG EN 1999.

Leslie Véron fidèle à la dynastie des Véron participe à de nombreuses sélections régionales et va même être pré-sélectionnée en équipe de France Cadettes en 1999 et effectuera un stage à l'INSEP et Heidelbergen Allemagne.

 

Fin de la Rétro et à bientôt pour vous décrire les futures belles pages de l'histoire de notre club.

 

 

Joseph VERON
Olivier VERON